Presque deux millions de personnes souffrent d’insuffisance cardiaque en Allemagne. Afin de mieux comprendre les facteurs de risques, les causes et le développement des maladies congénitales ou acquises du myocarde, le département de cardiologie, angiologie et pneumologie de la clinique universitaire de Heidelberg lance début décembre 2014 un registre de patients atteints de cardiomyopathies : le Registre Translationnel pour les Cardiomyopathies.

Ce projet est réalisé en coopération avec le département de soins épidémiologiques et santé communautaire de l’Institut pour la médecine communautaire de Greifswald, dans le cadre du Centre allemand pour la recherche cardio-vasculaire financé par le Ministère fédéral de l’enseignement et de la recherche.
Lire la suite sur le BE Allemagne 682