L’Institut Karolinska (KI) et l’entreprise AstraZeneca ont annoncé un nouvel accord pour une collaboration sur trois ans qui concernera les technologies d’imagerie moléculaire pour le diagnostic de patients atteints de maladies neurologiques et de douleurs chroniques.

Depuis 2006, KI et AstraZeneca collaborent dans le domaine de la tomographie par émission de positons (TEP), permettant d’étudier le cerveau humain de manière non-invasive.
Lire la suite sur le BE Suède 27