A l’occasion d’un symposium de préparation en vue du 2e Sommet mondial de la santé (du 10 au 13 octobre 2010 à Berlin), des représentants politiques, de la Charité et de l’Association des entreprises de recherche pharmaceutique (vfa) se sont accordés sur des stratégies communes de recherche biomédicale.

Le professeur Karl Max Einhäupl, directeur de la Charité, a rappelé le rôle moteur de la médecine universitaire pour l’innovation dans le domaine de la santé. En accord avec le directeur de l’association vfa, Wolfgang Plischke, il a insisté sur l’importance de la coopération entre recherche universitaire et industrie, afin de préparer les systèmes de santé à relever les défis sanitaires du futur.